03 décembre 2006

Ces soirées-là...



Hier soir, j'étais de sortie. Restaurant puis boîte. Le restaurant, voila, rien de spécial, c'était plutôt quelconque. La boîte aussi d'ailleurs. Mais il y a bien plus à dire sur une boîte quelconque que sur un resto du même accabit.

  • La boîte. C'était le Divino, à Gland. On peut passer rapidement sur tout ce qu'on peut dire sur le nom de cette ville, mais quand même. Quand on est une boîte à Gland, un peu d'humilité s'impose. On cherche plutôt à se faire des clients qu'à les refouler à l'entrée, on tente d'avoir l'esprit commerçant pour fidéliser ceux qui s'aventurent jusqu'ici. Mais non. A l'entrée, on nous a demandé si on était sur la liste des invités. Parce qu'apparemment ils invitent des gens là-bas. Ils ont pas peur! Je me demande combien de "Je peux pas j'ai piscine" ou de "Désolé, mais mon chien est mort mais ça fait trois fois qu'il est mort ton chien oui mais il a beaucoup souffert" ils reçoivent en retour de leurs invitations. Toujours est-il que c'était 20.- l'entrée. Ca peut paraître cher pour se faire casser les oreilles, certes, mais d'un autre côté c'est pas si cher payé pour pouvoir dire qu'on n'a pas été invité par une boîte à Gland. C'est un peu la différence entre être invité à un dîner le mercredi soir ou l'organiser.
  • Le personnel. D'abord il convient de mentionner qu'il est plus nombreux que les clients. Ce qui a indubitablement le mérite de mieux renseigner sur ce que désigne l'appellation "boîte à Gland", mais je trouve ça éloquent tout de même. Je passe outre sur le niveau de poufiasserie ou de tapettitude qu'il faut avoir pour travailler dans la salle. Le DJ devait avoir envie de se suicider quand il regardait l'impressionnant vide de la "piste de danse". Mais le meilleur est quand même au niveau de la sécurité: voir les 5 "agents de sécurité" se balader avec des oreillettes alors que la boîte fait environ 2 mètres carrés a été pour moi une grande source d'amusement tout au long de la soirée.
  • Les autres clients. A cause d'eux, j'ai fortement hésité à faire de ce post un "Blog de jeune". Pas forcément par rapport à l'âge - nombreux étaient ceux qui étaient plus âgé que moi, et ça a quelque chose de dramatique - mais plutôt par rapport à l'attitude "Fashion victim - j'essaie de faire jeune avec une veste de costard à capuche alors que j'ai bientôt 40 ans". Un mot spécial pour ceux qui avaient réservé une table. Parce que réserver une table au Divino à Gland, c'est la grande classe, de la grande-seigneurerie, c'est le genre de trucs qu'on met dans son CV. Et dont on se vante le lundi matin à la récré.
Bref, une soirée très enrichissante anthropologiquement parlant, qui clôture une semaine tout autant Malinowskienne. D'ailleurs, je ne manquerai pas de réaliser un prochain post sur la réunion des entraîneurs mercredi soir qui fut aussi un grand moment.

13 commentaires:

Caro a dit…

Et dire que j'ai raté ça... Surtout TOI en boîte... moment mythique dis moi, à mettre dans les anales. La réunion de mercredi... c'est toi qui l'a organisé ou on t'a invité??

Julien a dit…

Ouais, ben ouais, ouais, j'y suis allé. C'est pas une raison pour oublier d'être polie et de mettre deux "n" à annales.
Pour la réunion, je dis joker.

caro a dit…

Désolé, j'ai écrit trop vite... Pis pour la réunion... t'as apporté tes maquettes?

Julien a dit…

"Mais je vous emmerde mon petit vieux"

caro a dit…

Parle pour toi, t'es plus âgé que moi ;-) et si tu me demandes d'être polie, alors tu ferais mieux de montrer l'exemple ;-)
Julien? Oui je sais que je suis une peste :-)

bulle de savon a dit…

Ah ca me rassure, pour une fois on est d'accord sur la même chose. Effectivement, c'est une boîte à " gland(s)"... pour les susceptibles ou concernés : un peu de légèreté que diable !

Les dîners de cons malgré tout c'est toujours mémorable surtout quand c'est un mercredi en fin de journée... lol

Lu a dit…

Si tu te mets à fréquenter ce genre d'endroits, autant aller à l'illustre After à Nyon, c'est un tout petit peu moins loin et puis au moins c'est gratuit (si tu viens bien accompagné)

bulle de savon a dit…

voilà un sage conseil que tu lui as donné lucie... s'il doit y avoir du changement, qu'il soit bon.

lµdivine a dit…

mon petit julien, il me semble que votre bon goût se fait la mâle...

comment avoir osé taquiner les mites du côté de Gland?

Julien a dit…

Lu: l'After, je peux pas y rentrer, précisément parce que je suis trop bien accompagné selon l'avis du videur jaloux.

Ludivine: mon bon goût n'étant que très peu développé, c'est pas trop grave!

facto a dit…

- "tu les a rangés où les capotes?"
- "Dans la boite à Gland"

Ok je sors

facto a dit…

Maitre Capello me fait savoir qu'on écrit "rangées" (mais comme il se plante de plus en plus à "Qui veut gagner des millions", permettez moi d'emettre des réserves)

Julien a dit…

Mais non Facto, reste! on dit soit rangé soit effectivement rangées. Mais Maître Capello n'a pas lieu d'exercer sur ce blog, issi on è antre djeun.