07 octobre 2006

Hure Helm

Voila, une semaine est passée. Je ne sais pas si je dois dire qu'il y a beaucoup de choses à raconter ou qu'au contraire, il n'y a rien à dire. Mon coeur balance. Je fais un bref résumé.

  • Le cours de répétition. Bon, c'est de la garde d'ambassade. Je crois que ça résume assez bien ce que c'est. Il ne se passe absolument rien, et n'allez pas croire que l'alerte à la bombe à l'ONU a changé quoi que ce soit. Ah oui, parce que je suis à Genève, je l'ai pas dit. J'ai dû négocier sec, parce que je devais aller à Berne au départ. Je me suis pas trop mal débrouillé sur ce coup-là. Sinon, on fait de la garde de 10 à 22, et le reste du temps on dort. Ou on mange. Je pense que je vais être énorme après ces 3 semaines.
  • L'instruction. On a fait environ 3 heures d'instruction. En 3 jours. Un grand classique à l'armée. On a fait des trucs intéressants en plus. De la self-defense où l'on a appris que si on nous attrapait, et ben on n'a qu'à faire que...ben...il vaut mieux pas se faire attraper. De l'instruction WBG aussi; "Bon, vous en aurez pas, mais on vous fait quand même". Affligeant. L'instruction masque à gaz aurait pu être marrante: on était dans le noir avec le masque et on allait nous envoyer du gaz banane pour tester l'étanchéité. Malheureusement, le champion qui a allumé son briquet pour voir où il mettait les pieds l'a fait juste avant la diffusion du gaz.
  • LE grand moment. Un sergent-major qui a piqué une crise parce que quelqu'un avait vomi dans les cantonnements en rentrant de sortie. Je retranscris mots pour mots, à lire en imaginant un petit gros asthmatique vociférant avec une voix aiguë. "Si vous voulez jouer aux cons avec moi, y a pas de problèmes. On sera deux et je peux vous dire qu'à ce jeu je suis un champion. Je suis le plus grand trou du cul du monde." S'insulter soi-même devant 300 personnes, c'est clair qu'il faut être un sacré vainqueur.
  • La menace terroriste et les moyens mis en oeuvre pour la combattre. En Suisse, on rigole pas avec le armée Messieurs, c'est l'image de votre pays que vous donnez à le reste du monde: le tenue correcte et politesse. Je m'égare, je m'égare, mais c'est vrai qu'on rigole pas. Alors du coup, on a un gilet pare-balle. 17 kgs. Plus le fusil d'assaut et le harnais, on arrive à 22-23 kilos. Autant dire que s'il faut agir, on risque bien d'être efficace. Je vais peut-être me retrouver avec une procédure contre moi en divulgant ça, mais Messieurs les terroristes, si vous voulez nous neutraliser, lancez quelque chose par terre et demandez-nous de le ramasser. Vous devriez être tranquilles pour une bonne heure avec ça. Ah, et j'allais oublier: on nous a donné deux filtres de protection pour le masque à gaz. A utiliser en fonction de la nature du gaz auquel on est confronté. Si c'est un gaz avec plus de 65% de polluant, il faut mettre le gris. Ca se passe de commentaire.
Bref, comme on peut l'imaginer, une semaine riche en enseignements. Je reviens en fin de semaine prochaine pour de nouvelles aventures.

11 commentaires:

Fréd a dit…

J'en peux plus j'ai failli me pisser dessus. ça me rappelle mes 11 semaines d'armée (après je me suis blessé). C'est super d'avoir deux filtres, au moins quand tu te demandes lequel tu vas mettre ben tu es mort... Le sergent major je reconnais l'archétype... ils adorent se traiter de trou du cul... nous ils avaient fermé les toilettes de toute la caserne sauf une, car elles étaient super sales et ct durant la grippe intestinale... super. Sinon il avait vidé la poubelle car y avait une bouteille en pet dedans (bon ça c'est bien pour l'écolo que je suis).
C'est clair que l'armée en Suisse c'est qu'une image! Tu vois des trucs qui te servent à rien et ce qui sert tu le vois une fois et tu n'es pas capable de le refaire... N'oublie pas la position pose caca avec le gilet pare balle et contracte bien les abdos....
Franchement, notre armée a un niveau qui a bien baissé. Elle est inintéressante, du temps perdu, laissons-la aux gens qui sont motivés.
(signé un ancien motivé de l'armée qui en est bien revenu....)

caro a dit…

Phénoménal!! Elle est belle notre armée!!!

pierrick a dit…

J'adore ton conseil aux terroristes. HA HAHA.

Maye-Linn a dit…

sans commentaire...

Adrien a dit…

Faudra que tu nous dises où tu es histoire de se planquer et de lances des trucs suspects à tes pieds!

Julien a dit…

Content que ça vous plaise! Je surveille la résidence de l'ambassadeur turc demain. Après, je sais pas où je serai. Mais j'ai la vague impression que ce sera un endroit où je me ferai chier et qu'il se passera rien.

Moimoi a dit…

Moi je dis, heureusement que nous n'avons jamais eu à nous battre réellement ... sans quoi les américains se fouttraient de notre gueule en constatant qu'on est pire qu'eux dans le domaine "dommages collatéraux" ;oD

Perso, je sais pas faire la différence entre le canon et la crosse de ma pétoire ... autant dire que quand je dois faire mes tirs obligatoires, la première chose que je fais ... c'est crier "ATTENTION ..." puis, après le premier tir, je vérifie que le motivé qui me surveille derrière moi, est toujours debout ...

Julien, ne te blesse pas en laissant tomber ton gilet par-balles sur tes orteils ... tu risquerais de passer le reste de ton cours à l'infirmerie ;oD

lµdivine a dit…

Juju!!! si tu es à l'ambassade de grande bretagne tu veux bien me le faire savoir? je déposerais une tarte aux pommes à tes pieds!!! j'prendrais un thermos de café si tu fais une ronde de nuit!!!

caribou a dit…

Ben, bonne chance ;-))

Julien a dit…

Ah non Ludivine, on ne garde que des bâtiments appartenant à Israël, Turquie, USA. Mais tu peux passer quand même si tu veux, je suis pendu à mon natel 24h/24 tellement je m'ennuie!

coco edouard a dit…

Depuis le temps que je me dis que l'armée ne sert quasi à rien, j'en ai la confirmation; merci Julien. Reste quand même que tout cela est ubuesque à souhait. Il y aurait de quoi en faire un spectacle comique, non? je vois assez un truc intitulé "Mes cours des répet'"...