13 mars 2006

Juste pour le plaisir

A la demande (quasi) générale, je repars en guerre contre les mots-valises. "Ca sent le réchauffé" me dira-t-on. Certes, mais il faut avouer que j'ai trouvé deux perles qui méritent le détour.

- Tout d'abord, "Implenia". C'est le nom d'une société née de la fusion entre Zschokke et Batigroup, entreprises de construction. Le mot-valise est créé à partir de implémenter et de...c'est là que le problème se pose, on ne sait pas vraiment quel est l'autre mot. Moi je ne connais qu'un seul mot finissant en -enia et sincèrement, nommer son entreprise comme un ver solitaire, je trouve ça pas terrible...

- Ensuite, j'ai eu le plaisir de lire des affiches à mon retour à l'université pour un bal ou je ne sais quoi organisé par la communauté "Lesbigay"...On ne peut pas dire "homosexuelle", non. Il faut vivre avec son temps, utilisons les mots-valises! De même qu'on ne devrait plus dire "la communauté universitaire", mais les "étusseurs", ni les "Belges", mais les "Wamands".

Un grand bravo, donc, pour les inventeurs de ces nouveaux mots, qui méritaient bien qu'on s'y attarde un peu!

2 commentaires:

Flocon a dit…

C'etait peut etre gardENIA... Mis a part ca, ils savent plus quoi inventer pour avoir l'air *in*. Je trouve ca d'un pathetique affligeant!!

Adrien a dit…

"Ca sent le rechauffé" héhé qui a bien pu dire ça?

Mise à part ça, il me semble que ça fait bien longtemps qu'ils existent ces mot-valises.

En effet qui n'a jamais entendu parler du sopalin (papier ménage que l'on trouve dans les cuisines). Et bien cela provient de la contraction de "Société de papier linge". C'est même un triple mot-valise! Plus proche de chez nous, avec Swissair, Swisscom,

A propos de Lesbigay, ça pourrait être un triple mot valise, non?