09 mars 2006

Matin-20 minutes


Un grand bravo au journal Le Matin (la rédaction générale, voire même Edipresse)! Aujourd'hui, il est consacré une pleine page dans Le Matin (orange) sur la sortie de la version francophone de 20 Minuten, journal gratuit et concurrent direct du Matin (bleu). On y voit les directeurs, rédacteurs et autres des deux quotidiens se congratuler, se féliciter, s'embrasser , etc.
Que l'on soit potes entre journalistes, je veux bien. Que l'on ne cherche pas par tous les moyens à se taper dessus à chaque occasion, d'accord. Mais que l'on utilise son propre journal pour dire à ses propres lecteurs : "Regardez, il y a un autre journal qui fait la même chose que nous.", moi ça me dépasse. Il y a tout dans cette démarche: publicité gratuite, offerte au concurrent! Moi j'appelle ça se tirer une balle dans le pied, se mettre un auto-goal, se faire hara-kiri...
On sait maintenant qu'il est possible de lire une presse médiocre, qui utilise des articles comme justificatifs à de l'espace publicitaire, en deux versions. A mon avis, les vrais gagnants sont les joueurs de Sudoku qui auront désormais 2 grilles par jour!

8 commentaires:

Maye-Linn a dit…

Je vois pas ce qui te choque. Tu préfère qu'ils se tirent dans les patte ouvertement? Pourquoi ne pas y voir une forme de politesse? De toute façon qu'ils fassent un article comme ca ou non, ca change pas grand chose. Les gens choisiront l'un ou l'autre, les deux, ou aucun des deux. Je pense pas que c'est l'article qui va les influencer.

Adrien a dit…

Sans oublier l'horoscope!

C'est clair que c'est bizarre mais bon c'est 2 journaux gratuits... Tant qu'ils ont leur pubs pour remplir les pages ils sont contents. Par contre est-il crédible pour une entreprise de mettre sa pub dans un "machin" pareil?

Maye-Linn a dit…

Le but d'une pub, c'est avant d'être vue, non? Que le support soit crédible ou non.

Julien a dit…

Le but d'une pub est, entre autres, d'être vue, c'est indéniable. Mais il faut tenir compte du contexte dans lequel elle est vue, ainsi que de la "réceptivité" du consommateur. C'est tout aussi important. On sait par exemple qu'au cinéma, on peut bien faire passer un message publicitaire, car les gens sont bien disposés à regarder des images.
Dans le cadre du Matin bleu, on peut se poser la question. On le lit vite fait, alors on n'est pas attentif à son contenu, y compris les pubs. Ou alors au contraire, on fait peu la différence entre articles et publicités et leurs messages respectifs sont à juger comme étant équivalent.
En ce qui me concerne, je n'ai pas fait suffisamment de marketing pour pouvoir me prononcer!

Adrien a dit…

Si on regarde, les offres d'emploi que je qualiferai d'annonces importantes sont toutes faites dans les grands quotidiens.

Par contre, combien de pages de petites annonces type "presse masculine" pour reprendre le terme du prof d'histoire de l'art du gymnase y a-t-il dans le matin?

Je crois que ca parle tout seul...

Autrement, je suis d'accord sur la réciptivité. En effet, la pub a la TV sert souvent à aller s'aprovisionner de glaces par exemple...

Adoré Dousuraz a dit…

D'un autre côté la presse n'a jamais eu qu'un seul but : vendre. Je ne crois pas du tout à une presse propre sont le but premier, que dis-je la mission, serait d'informer la population. Les informations qu'on nous sert ne sont que celles qui sont le plus susceptibles de capter l'attention d'un certain lectorat. Alors que le journal soit gratuit ou pas...

Olivier Bezoukhov a dit…

Je connais quelqun qui devrait aller voir "Good Night and Good Luck" :)

Julien a dit…

C'est pas faux Bezoukhov! Je crois que la presse a tout de même un rôle particulier à jouer et que l'on ne peut pas résumer son but à faire du bénéfice.
Le problème, et Dieu sait si j'entends chaque jour des histoires à ce propos, c'est que la gestion d'une entreprise de presse se fait de plus en plus comme celle de n'importe quelle autre entreprise.
Alors si la mission de la presse reste pour moi celle d'informer, il est indubitable que l'on s'en éloigne de plus en plus.