26 avril 2006

Citation


J'ai récemment retrouvé une lettre que j'avais écrite à un ami pour son école de recrue. C'est pas que j'aime me lire, mais quand même...J'ai mis une citation si incroyablement bien sentie, que je ne peux pas résister à l'envie de la retranscrire ici.

« Karim avait abdiqué toute dignité dans ses rapports avec la tourbe des gens qui détenaient une parcelle de pouvoir. Il fallait faire l’imbécile, se montrer plus bête qu’eux. C’était le seul moyen de les dégoûter. Heykal lui avait expliqué que la dignité n’avait de prix qu’entre des hommes égaux et ayant des sentiments d’estime réciproque. Garder sa dignité devant un policier ou tout autre agent de la puissance du jour ne signifiait absolument rien. […] Devant un chien enragé la seule attitude intelligente est la fuite. »
Elle vient du roman de l'écrivain égyptien Albert Cossery, La violence et la dérision. C'est à méditer pour tous ceux qui doivent retourner à l'armée ces prochaines années!

5 commentaires:

caribou a dit…

Une fois à berne j'ai eu l'immense honneur d'usiter le pissoir voisin de celui de notre ami Keikeis(le bel homme en photo...). Ca m'a fait chaud au coeur de savoir que ces gens là ont aussi des besoins végétatifs comme la plupart des êtres humains...

Adrien a dit…

C'est clair que même s'ils ont une "bonne tête", ils ne sont pas bien farouches! Et le profil bas reste toujours la meilleure option.

Julien a dit…

Il touche quand même 300'000 par an. Et pour faire quoi? Des inspections et dire des conneries à la télé...A ce tarif-là, je suis prêt à grader. Ok, ok, non, même à ce tarif-là, je ne graderai pas!

Le pois chiche noir a dit…

Grader c'est dégradant et raison garder c'est gratifiant.

Saint-Loup a dit…

Cela me fait me penser au livre du général Poulloue de Saint-Mars offert à notre illustre bloggeur: http://www.lekti-ecriture.com/editeurs/Circulaires-et-ordres.html

Toute la technocratie pointilleuse et absurde de l'armée en 100 pages.