30 juillet 2006

Amis de la poésie...


Quand j'étais plus petit, j'adorais regarder les nuages et y voir des formes, des visages, des animaux. Je crois que tout le monde a fait ça au moins une fois dans sa vie. Quel plaisir c'était de se coucher dans l'herbe de mon jardin et de passer des dizaines de minutes à scruter le ciel à la recherche d'un dinosaure ou d'un monsieur avec un grand nez.
Evidemment, j'ai grandi et je le fais beaucoup moins. Voire même plus du tout. C'est dommage, certainement. Heureusement, j'ai trouvé un moyen de rêver à nouveau.
Cette semaine, j'ai repris l'entraînement. Lundi, mardi, jeudi, vendredi. Physiquement difficile, cette semaine n'en a pas moins été géniale, parce que le foot me manquait. Mais plus encore, comme je le mentionnais plus haut, j'ai pu retrouver mon âme d'enfant. Je m'explique. Mardi, petit match à la fin de l'entraînement. Un de mes adversaires s'apprête à frapper. Je mets le pied pour le contrer. J'ai effectivement contré le ballon, et en bonus, ses crampons ont longé ma cuisse pour finir dans un endroit que je ne saurai mentionner ici. Résultat, j'ai un hématome sur l'intérieur de la cuisse droite d'environ 15 centimètre de diamètre.
Et c'est là que je revis toute la magie de mon enfance. En ce moment, il a un peu la forme d'un tyrannosaure. Ce qui est bien, c'est que le sang se déplace. Le premier jour, les marques des crampons étaient plus visibles, ça faisait 4 lignes bien parallèles. Puis ça a évolué vers une sorte de mouton, pour finir en dinosaure aujourd'hui. L'avantage sur les nuages, c'est qu'en plus c'est en couleur, avec des nuances de bleu, violet et jaune.
Ca a du bon d'avoir 23 ans quand même, surtout si on s'amuse de rien.

7 commentaires:

caro a dit…

En ce qui concerne le fait d'être au bout du rouleau, tu en es où?? Je déconne, elle est toute mignonne ton histoire!! D'ailleurs grâce à toi, je me suis rendue compte que j'avais une espèce de lézard sur le haut de la cuisse, qui j'espère, va vite s'estomper.

Mulgon Melta a dit…

Ça me fait penser à : Le Chien jaune de Mongolie de Byambasuren Davaa. Une petite fille regarde les nuages et dit : celui-là, il ressemble à une girafe. Sa soeur demande à sa mère : pourquoi qu'elle imagine cela puisqu'il n'a pas de girafe en Mongolie. Sa mère lui dit que sa soeur se rappelle juste de sa vie d'avant sa dernière réincarnation.

A toi de voir si tu a été : un dinosaure ou d'un monsieur avec un grand nez, dans une vie antérieure.

Julien a dit…

A vrai dire, je suis en ce moment le monsieur avec un grand nez, donc je pense avoir été un dinosaure. Certainement un Allosaure, ou un Ptéranodon.

Adrien a dit…

Et par rapport à l'état de tes pieds, tu serais/as été quoi?

lµdivine a dit…

tiens nous au courant quand ton hématome aura pris la forme d'un nounours haribo. c'est une forme assez classique.

Julien a dit…

Par rapport à l'état de mes pieds, il semblerait que dans une vie antérieure, j'ai été une putain de sale cloque de sa mère qui fait chier. Avec un peu de chance, j'ai vécu à une époque où l'on ne connaissait pas les Compeed, et j'ai eu une longue, heureuse et purulante vie.

Adrien a dit…

C'est tout de suite moins poétique...