09 juillet 2006

X-files


On est en juillet, c'est la fin des examens, je suis en vacances, il n'en fallait pas plus pour me rappeler une histoire qui m'est arrivée il y a environ un an. Je vous préviens, c'est une histoire vraie, même si ça paraît bien trop irréel (surtout si on connait ma tête). Désolé pour ceux qui ont déjà entendu cette histoire!
On est donc en juillet l'année passée. Je fais mon mémoire, la saison de foot est terminée, autant dire que je suis assez tranquille. Suffisamment tranquille pour pouvoir penser à me trouver une copine. Oui, ça m'arrive. Et justement, il y a cette fille que j'aime bien. Elle est très belle, intelligente (enfin, de moins en moins au fur et à mesure que l'histoire va se poursuivre), drôle, etc. Elle est même un peu plus vieille que moi (environ 18 mois), ce qui me fait penser que ce ne doit pas être une chieuse et qu'elle se comporte en adulte (...). Et très gros avantage à mes yeux pour une fille: je sais que je lui plais.
Elle était en examens. Je savais qu'elle finissait un vendredi, et donc je l'appelle le vendredi en question avec l'intention de l'inviter boire un verre. A peine s'est on demandé comment ça va qu'elle ne me laisse même pas "dégainer" et m'invite à boire un verre le lendemain. C'est plutôt bon signe. Le lendemain justement, tout se passe très bien. Et quand je dis très bien c'est vraiment très bien: elle me fait bien comprendre qu'elle a très envie qu'on se mette ensemble. Je repars donc de mon rendez-vous du samedi avec un grand sourire qui ne quitte pas mon visage de tout le week-end.
Le lundi, je l'appelle comme convenu pour qu'on s'organise une soirée tous les deux. C'est là que tout commence: elle ne me répond pas. Et ainsi de suite jusqu'à ce que j'arrive à obtenir (via sms) que l'on se voit pour qu'elle m'explique ce qui se passe. On se voit donc la semaine suivante, et je lui demande "Mais putain tu te fous de ma gueule?! C'est quoi ce cirque?" mais de manière un peu plus polie et retenue parce que je suis bien élevé. Je m'hasarde à lui demander s'il y en a un autre...et elle me répond que oui, elle hésite entre les deux. Je sais pas si vous avez déjà eu l'envie de vous taper la tête contre les murs, c'est assez marrant comme sensation. Et là, elle m'explique pourquoi des deux, ce ne sera pas moi qu'elle va choisir. C'est environ à ce moment que j'ai voulu appeler Mulder et Scully. Tout d'abord elle me regarde et me dit "Toi tu t'amuses bien avec les filles, non?". C'était tellement irréel, que ça m'a fait comme si on m'avait dit que les aliens allaient débarquer dans mon jardin. Et ça continue: "Je veux pas sortir avec un playboy, un mec qui atttire les regards". Une station spatiale va tomber sur Paris et détruire toute la ville. "C'est pas que l'autre est moche et con, mais...et puis j'ai besoin d'un gros nounours". Bon là ça va, je connais le type en question et c'est vrai que c'est pas qu'il est moche et con mais...
Alors voila, on s'est pas mis ensemble parce que je suis "trop beau"...Les Français vont gagner la coupe du monde.
Voila voila...j'espère que ce post a permis à ceux qui ne me connaissent pas de bien se moquer de moi. Et pour ceux qui connaissent ma tête, c'était l'occasion de se "payer une bonne tranche de rigolade". De mon côté, un an après, il fallait que j'exorcise tout ça, ça a été un post très cathartique, merci de l'avoir lu.

17 commentaires:

Julien a dit…

Ce qui est le plus énorme c'est que j'ai mis de la pub google sur ce blog et que le type de pub qui s'affiche est en fonction des thèmes abordés par le blog. Comme je parlais du Djambi qui est une sorte de jeu d'échec à 4 dans le post précédent, j'ai un gros "Le Baron des échecs" juste en dessus de cette pathétique histoire...

Adrien a dit…

Enorme cette histoire de pub!

Ah sacrée miss du train, un jour elle se fera choper à force d'essayer de se faire passer pour première classe

Fréd a dit…

Mais c'est vrai que tu es bô... mon juju (rappel du chalet en Valais)lol!
Sinon dans ces cas-là il ne faut pas se taper la tête contre les murs mais lui taper la tête contre le mur et faire comme dans la pub pour un gel connu mais ce ne sont pas les cheveux qui frotte la palissade mais son visage... enfin je suis méchant...
Bon ben la France va gagner.... on va voir ce soir... enfin pour l'équipe j'espère, mais pas pour la retombée médiathique... Sinon l'Italie j'aime bien... donc on verra

Julien a dit…

Oh oui je me rappelle de ce chalet en Valé...d'ailleurs si vous cherchez quelqu'un pour faire le livreur de pizzas dans le film que vous projetez d'y tourner, n'hésitez pas...
Sinon évite de dire que tu es pour la France sur mon Blog. Forza Italia!!

pierrick a dit…

Je comprend que ça puisse faire chier ce genre d'attitude.

M'dame Jo a dit…

Et ça continue: "Je veux pas sortir avec un playboy, un mec qui atttire les regards".

Est-ce un moyen total pas subtil de te faire de la pub??

Julien a dit…

M'dame Jo, de la pub peut-être, mais de la pub mensongère! C'est ce qui fait tout le "charme" de cette histoire: le total décalage avec la réalité! Je trouve assez énorme qu'on puisse avancer ce genre d'argument pour refuser de se mettre avec quelqu'un, et encore plus énorme de penser que j'allais avaler ça!

M'dame Jo a dit…

Ah, alors en fait t'es moche :-P

Adrien a dit…

Cassé (ca fait mal!)

Maye-Linn a dit…

playboy veut pas dire beau.... Un mec peut attirer le regard sans être beau, mais c'est mon avis tout personnel à moi ;-)

Maye-Linn a dit…

Ah j'oubliais : Forza Italia !

Julien a dit…

M'dame Jo, je crois que tu as mis la vérité à la lumière du jour...je suis démasqué, tant pis pour moi. Saurez vous retrouver ma photo sur ce site?

ta filleule a dit…

Mon ptit Julien, j'ai fait un ptit saut dans le passé grace à cette histoire, rassure toi on est dans le meme bateau, j'y ai eu droit aussi. Bisous je t'adoe fort fort fort.

lµdivine a dit…

tout le monde y a droit un jour visiblement.

Fréd a dit…

Oki Julien pour le livreur de pizza, on réfléchit aussi car il faudrait réparer la photocopieuse qui s'y trouve et je sais que tu t'y connais un peu en mécanique. Nous, on fera une omelette au x courgettes pendant ce temps. à bientôt. Signé le réalisateur profitant de l'UE et de ses pays de l'Est.

Besuch' met ta capuche a dit…

Sait-on si elle a trouvé le Gummibaerli à son goût?
C'est vrai que plus je l'entends cette histoire, plus je peine à y croire (I want to believe). J'espère pour "l'autre" qu'il ne saura jamais pourquoi il a été choisi...

Julien a dit…

Concernant l'autre, je garde cette carte dans ma manche au cas où...