03 mai 2006

Le miracle des CFF


Je ne possède pas beaucoup d'objets de valeurs. Quand je dis valeur, je parle d'autre chose que la valeur monétaire, quelque chose de plus abstrait, sans pour autant être "mystique". Un des rares objets de valeur que j'ai en ma possession, c'est mon AG. Mon abonnement général de train - pour mes lecteurs non-helvètes - me permettant de voyager en transport public dans tout le pays. Ca paraît idiot, mais grâce à lui, j'ai pu me changer les idées dans des moments où j'en avais besoin, ou simplement me faire plaisir!

  • La fois où je voulais aller bosser pour mon mémoire à la bilbiothèque et finalement je suis resté dans le train jusqu'au terminus; arrivé à St-Gall, j'ai visité la ville et mangé une excellente Schüblig!
  • Le jour où je suis parti avec ma fillieule universitaire en pélerinage à Thoune, pour y manger un "Aufklärer Menü", et que j'ai enfin pu voir cette ville avec d'autres yeux que ceux de l'armée.
  • Pas plus tard qu'hier, quand je suis descendu à Allaman et que je suis allé mangé les boulettes d'Ikea plutôt que l'infâme menu de l'université...
  • Et ce jour d'hiver où je suis allé rejoindre mes parents en vacances à la montagne, juste pour manger une assiette valaisanne?!
Je vous l'accorde, il y a souvent le verbe "manger". Mais pourquoi ne pas mêler plaisir du voyage avec celui de la table?!

Les réactions probables à cet article:

- "C'est toi le rinage." Caro
- "Toi aussi t'as un boulot qui te permets de rien faire d'autre que voyager et bouffer?!" Jacques Chirac
- "Je préfère l'hélicoptère moi." Roman Abramovitch
- "Moi aussi j'aime ces boulettes! En plus, j'ai des bons de réductions: 15 pour le prix de 10..." Ingvar Kamprad

15 commentaires:

lµdivine a dit…

nan nan nan...

Jacques Chirac dirait plutôt: "va manger des pommes". Et perso, je te conseille d'aller les déguster en bretagne, comme ça tu pourrais avoir du cidre avec. Et des crêpes.

Ou si tu veux rester dans le local, va visiter l'usine Ramseyer!!!

Et pour toutes les conneries que je viens d'écrire tu as le droit de me jetter des tomates.

Adrien a dit…

Pour ma part, j'irai à Broc visiter la chocolaterie ou mieux encore dans un village non loin de Crassier pour faire des grillades (des vraies à l'américaine bien sûr!) ;-)

Julien a dit…

Tu n'as pas dit de conneries Ludivine! Y a juste un problème, je bois pas d'alcool, alors pour le cidre, ça va pas être possible!
J'ajouterai encore qu'il n'y a rien d'américain chez moi. Je fais des grillades comme on doit les faire, un point c'est tout!

Caro a dit…

C'est toi Rinage!! Fallait que je le fasse sorry ;-) Quel honneur de voir que tu parles de moi dans un de tes posts, j'en suis toute retournatationnée (joke). Quand tu veux pour une autre sortie *on-monte-dans-le-train-sans-savoir-ou-on-va-debarquer*! Gros bisous

Julien a dit…

C'est toi nage! Content que tu te sentes honorée Flocon. Je te devais bien ça en échange des quelques mois de repos que tu vas m'accorder en partant en Allemagne!

Caro a dit…

C'est toi age!! Mais je suis persuadée que tu vas te sentir bien seul et triste sans ton ptit Flocon pour te faire chi** ;-) et que tu vas prier mon retour de bradwurstland ;-)

Julien a dit…

Ouais je sais que c'est moi le plus âgé des deux, c'est bien que tu en fasses mention. Brave petit scarabée, tu apprends de plus en plus vite...et c'est vrai que tu vas me manquer!

Caro a dit…

Oh comme c'est mimi, j'ai eu droit a un mot gentil de ta part :-) Tu vas me manquer aussi mon Juju ;-)
Profite profite... dans 10 jours on aura le meme age ;-)

Adrien a dit…

Caro, es-tu sûr que tu vas tenir assez longtemps en Allemagne pour que ton absence manque? En effet, je me demande combien de temps tu vas bien pouvoir tenir aux côtés de Torsten, Jens, Reinhardt et co... ;-)

caro a dit…

Je serais forte mdr et vaincrais ;-) Je tiendrais assez longtemps pour lui manquer ;-)

Julien a dit…

Oubliez pas Hans Schaudi!

caro a dit…

et Liselotte et Lumpi...

Adrien a dit…

Heinrich, Dieter und Petra

Swann a dit…

Et Adolf...

Oh ah Oh ah Oh ah Oh ah [cris d'indignation] oui c'est facile...

Les joies de l'AG ! Sauter dans un train sans devoir négocier 15 minutes avec le contrôleur pour éviter la surtaxe. Faire 2 aller-retour Lausanne-Genève parce qu’on a oublié de prendre un livre à Genève sans d’autres soucis que celui du temps perdu. Ne pas se soucier, où qu’on soit, de distributeurs de billets en panne, d’avoir de la monnaie ou d’aller dans la bonne direction. Il me faudra un temps d’adaptation lorsque je ne l’aurai plus…

Adrien a dit…

L'AG ou ton mémoire?